Coca‑Cola Suisse et Too Good To Go font cause commune dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. À l’avenir, Coke, Fanta, Sprite et Co. seront disponibles à des prix réduits avant leur date de durabilité minimale.

Un tiers de tous les aliments est gaspillé tout au long de la chaîne de valeur. En Suisse, plus de deux millions de tonnes de denrées alimentaires irréprochables sont perdues chaque année - dans les champs, dans le commerce de détail, dans la restauration et aussi à la maison.

Un signal fort contre les déchets.

Coca‑Cola Suisse trouve : On peut faire autrement ! - et entre donc en coopération avec « Too Good To Go ». La start-up évite que les aliments soient jetés parce qu’elle estime qu’ils sont trop bons pour être jetés.

Too Good To Go met en relation les consommateurs avec les fournisseurs de produits alimentaires via une application et les transforme en #wastewarriors. De cette façon, les produits passent par le comptoir à un prix réduit au lieu de finir à la poubelle. Le consommateur en profite aussi bien que le producteur et l’environnement : une situation gagnant-gagnant-gagnant.

Coke, Fanta, Sprite et Co.

À partir du 19 février, des produits individuels de Coca‑Cola Suisse seront également disponibles chez Too Good To Go, y compris des marques populaires telles que Coke, Fanta, Sprite ou FuseTea. Il s’agit de boissons qui atteindront leur date de durabilité minimale dans quelques semaines et qui ne peuvent donc plus être vendues par les canaux habituels. Mais les boissons sont parfaitement bonnes à consommer - trop bonnes pour être jetées !