Dans une nouvelle série de vidéo, les collaborateurs de Coca Cola Suisse montrent leur engagement dans leur travail quotidien sur des thèmes qui tiennent également à cœur à notre société. Dans cet épisode Dominik, spécialiste emballage chez Coca‑Cola Suisse, prends des emballages sous la loupe et explique pourquoi un système de recyclage efficace est important.

Episode #4: « Chaque jour un petit pas de plus. » – Dominik, spécialiste emballage

Voir la vidéo

Qu’il s’agisse de verre, d’aluminium ou de PET : « Tous les matériaux d’emballage ont leurs avantages et leurs inconvénients en termes de durabilité », déclare Dominik, spécialiste des emballages chez Coca‑Cola Suisse.

« Je considère un emballage comme durable quand il protège au mieux le produit et le rend durable. » Il explique : « Plus les emballages sont réutilisés, plus l’impact sur l’environnement devient positif. » Le recyclage est donc un facteur crucial pour un emballage durable.

« Aucun emballage n’est durable s’il est éliminé de manière incorrecte. »

La population suisse a un haut niveau de discipline en matière de collecte. Aujourd’hui déjà, 83 % des bouteilles en PET sont retournées.

Déjà en 1990, Coca‑Cola, en association avec d’autres partenaires, avait fondé l’entreprise PET Recycling Switzerland et s’était depuis lors activement impliquée dans la collecte et le recyclage des bouteilles de boisson produites.

Une nouvelle vie pour chaque bouteille

Avec VALSER, Coca‑Cola Suisse a été le premier producteur d’eau pétillante en Suisse à développer et à commercialiser une bouteille de boisson composée à 100 % de matériau recyclé (rPET).

« Re-bonjour la Suisse » - les bouteilles 100 % rPET de VALSER

Ce processus sûr et propre donne à chaque bouteille une nouvelle vie. La collecte et le recyclage des bouteilles en PET usagées permettent non seulement de minimiser les déchets, mais aussi d’éviter les émissions de CO2. Les émissions de CO2 sont réduites jusqu’à 75 % par rapport aux bouteilles en PET neuf, sans aucun matériau recyclé. En 2020, VALSER permettra d’économiser environ 2’000 tonnes de CO2.