Coca‑Cola, plus suisse que vous ne le pensez. 90% des boissons vendues en Suisse par Coca‑Cola sont produites en Suisse. 95% des ingrédients nécessaires proviennent de fournisseurs suisses. Au total, Coca‑Cola génère en Suisse une valeur ajoutée de 1,2 milliard de francs et permet 16’500 emplois.

Coca‑Cola emploie en Suisse plus de 1000 collaborateurs et génère directement une valeur ajoutée de CHF 126 millions. Au total, Coca‑Cola apporte à la Suisse une valeur ajoutée de 1,2 milliard de francs et 16’500 emplois. Chaque franc gagné directement par Coca‑Cola entraîne ainsi huit francs de valeur ajoutée en Suisse. Si les boissons étaient importées de l’étranger au lieu d’être produites en Suisse, l’économie suisse perdrait non seulement un apport de valeur de 84 millions de francs mais aussi 980 emplois et places de formation.

C’est ce qui ressort d’une étude scientifique qui s’est penchée sur l’interaction entre Coca‑Cola et ses quelque 50’000 partenaires suisses. Toute la chaîne de création de valeur a été prise en compte ici – des matières premières à la vente au détail et dans l’horeca en passant par la production, la distribution, la commercialisation et le transport.

Tomas Gawlowski, directeur de Coca‑Cola HBC Suisse, explique à propos des résultats de l’étude: "Partout dans le monde, l’ancrage local est une composante importante de la philosophie de Coca‑Cola et un facteur de réussite déterminant ici en Suisse. Grâce à la proximité avec nos clients, nous garantissons la grande qualité de nos produits et services. Nous savons que nous sommes plus chers en produisant en Suisse mais nous voulons maintenir cette relation forte à tout prix et poursuivre notre rôle d’interface solide entre Coca‑Cola et l’économie suisse."

Avec un volume écoulé de près de 500 millions de litres par an, Coca‑Cola est le premier producteur et fournisseur de boissons de marque non alcoolisées de Suisse. 90% des boissons sont produites et embouteillées en Suisse, sur les trois sites de Bolligen (BE), Dietlikon (ZH) et Vals (GR). 95% des ingrédients nécessaires proviennent de fournisseurs suisses. Coca‑Cola livre ses produits dans toute la Suisse via les centres de distribution de Dietlikon (ZH), Zizers (GR) et Bussigny (VD).

Pour de plus amples informations:
Coca‑Cola HBC Suisse SA: Patrick Bossart, Public Affairs & Communications Manager
Téléphone +41 44 835 99 10, medias.ch@cchellenic.com, www.coca-colahellenic.ch
Coca‑Cola Schweiz GmbH: Matthias Schneider, Public Affairs & Communications Manager
Téléphone +41 41 44 835 94 72, m.schneider@coca-cola.com, www.coca-cola.ch

***

Autres résultats et contexte

L’étude de Steward Redqueen

L’étude "Répercussions socio-économiques de Coca‑Cola en Suisse" a analysé l’interaction entre Coca‑Cola et l’économie suisse tout au long de la chaîne de création de valeur. Les auteurs de l’étude se sont penchés sur les activités économiques allant de la production à la livraison des produits aux consommateurs en passant par le conditionnement, la commercialisation et la distribution et générant ainsi directement et indirectement des revenus privés et des recettes fiscales pour l’Etat. La maison-mère de Coca‑Cola Hellenic qui s’est implantée en Suisse courant 2013 seulement n’a pas été prise en compte.

Sur base des chiffres d’exploitation de 2011, l’étude est arrivée aux résultats suivants:

  • Création de valeur
    La création de valeur directe de Coca‑Cola en Suisse s’élève à 126 millions de francs. Au total, Coca‑Cola permet une valeur ajoutée de 1,2 milliard de francs. Chaque franc empoché directement par Coca‑Cola est relié à huit francs supplémentaires de valeur ajoutée pour l’économie suisse.
  • Impôts
    L’activité économique de Coca‑Cola en Suisse génère 392 millions de francs de recettes fiscales. Coca‑Cola paie elle-même différentes taxes pour un montant total de 31 millions de francs. La chaîne de livraison est imposée à hauteur de 127 millions de francs et la vente au détail ou dans l’horeca à hauteur de 234 millions de francs supplémentaires.
  • Emplois
    Coca‑Cola occupe plus de 1000 collaborateurs répartis en 975 emplois à plein temps. Il faut encore ajouter à ce chiffre quelque 16’500 emplois supplémentaires chez les partenaires de la chaîne de création de valeur découlant directement de l’activité économique de Coca‑Cola.

L’étude a été réalisée entre août 2012 et janvier 2013 par le Prof. Ethan B. Kapstein et le Dr René Kim avec l’aide de Willem Ruster et Teodora Nenova de la société de consultance Steward Redqueen. L’entreprise implantée aux Pays-Bas est spécialisée dans l’analyse d’interfaces entre les entreprises et la société et a plus de 60 études de ce genre à son actif dans différents secteurs aux quatre coins de la planète depuis 2006.

Prof. Ethan B. Kapstein enseigne actuellement à l'Université de Georgetown et est un partenaire de Steward Redqueen. Il a dirigé auparavant le domaine Political Economy de l’INSEAD, a notamment travaillé à l’Université de Harvard, à la Wharton School et pour l’OCDE et est l’auteur de plusieurs ouvrages.

Dr. René Kim est le fondateur et le partenaire de Steward Redqueen. Il a collaboré avec une série d’entreprises internationales et de Private Equity Funds dans le monde. Avant la création de Steward Redqueen, il a notamment été consultant pour le Boston Consulting Group et a travaillé au Massachusetts Institute of Technology. Il est l’auteur de nombreuses publications académiques.

***

Faits et chiffres

Coca‑Cola en Suisse

Entreprise:

Coca‑Cola est un système de licence. La société Coca‑Cola Suisse Sàrl est le donneur de licence et responsable du marketing consommateur. Coca‑Cola HBC Suisse SA s’occupe de la production, de la vente, de la distribution et du marketing commercial.
Produits: 22 marques et 40 produits, dont Coca‑Cola, Fanta, Sprite, Nestea, Valser, Powerade et Minute Maid. Plus de 40% des boissons sortant des sites de Coca‑Cola affichent actuellement une valeur calorique nulle ou réduite.
Production: Volume écoulé de près de 500 millions de litres par an
Sites: Unités de remplissage à Dietlikon/Brüttisellen, Bolligen et Vals
centres de distribution à Dietlikon/Brüttisellen, Bussigny et Zizers
Collaborateurs: Plus de 1’000 collaborateurs et apprenants
Direction: Coca‑Cola HBC Suisse SA: Tomas Gawlowski
Coca‑Cola Suisse Sàrl: Colin Forrest
Partenariats: Croix-Rouge Suisse, PUSCH – Fondation suisse pour la pratique environnementale, Société Suisse de Nutrition (SSN), Coca‑Cola Junior League, CityRunning, MyCoke Music Soundcheck, GORILLA – Schtifti Foundation
Développement durable: Coca‑Cola assume ses responsabilités vis-à-vis de la société et de l’environnement et a défini sept priorités en ce sens. L’entreprise a par exemple diminué les besoins d’eau pour 1 litre de boisson de près de 30 % depuis 2001. D’ici 2020, Coca‑Cola ne veut plus consommer qu’1,5 litre d’eau pour un litre de boisson. Le rapport sur le développement durable 2011 contenant de nombreux faits intéressants peut être téléchargé à l’adresse www.coca-colahellenic.ch/csr.
Fondation: 1936: premier contrat de licence de l’importateur automobile bernois Max Stooss avec The Coca‑Cola Company

1955: fondation de Coca‑Cola SA à Zurich et de la première succursale